Les gens, ça fait un moment que j'y réfléchis, mais voilà je me suis finalement décidé : je vais quitter Mastodon.
Non seulement après un long usage je le trouve toujours très inférieur à Twitter en terme d'ergonomie d'interface (web), et du coup les conversations s'y perdent ;
Non seulement « il ne s'y passe pas grand-chose » et à gérer les deux en parallèle, je constate que c'est sur Twitter que la majorité des choses se passent ;
...

Mais la goutte d'eau qui finit par mettre le feu aux poudres en ce qui me concerne, c'est que je viens d'apprendre par un mastonaute qu'il y a une instance de plus qui a sournoisement blacklisté Ma Sainteté à la manière et pour les mêmes raisons que les bienveillants inclusifs de witches.town et compagnie.
Il s'agit cette fois de imaginair.es « instance Mastodon dédiée aux écrivain·e·s, photographes, peintres, dessinateur·trice·s... »

...et autant je trouve tolérable d'être blacklisté par un ou quelques serveurs s'adressant à un microcosme très spécifique, autant dès lors que des serveurs dont l'orientation se prétend si générale se permettent de mettre en place une censure-couperet aussi arbitraire, obscure et sans possible discussion, là, ça ne va plus, du moins pour moi.

La raison fournie par l'admin d'imaginair.es à la personne qui a demandé la cause de mon bannissement : « bah a part le masculinisme, la transphobie et l'animosité générale qui ressort de ses messages, pas vraiment. »
Bref une reprise pure et dure de l'argumentaire à la witches (je me dis que l'admin doit être muticasquettes) sur une instance où je n'ai jamais mis les pieds, n'ai jamais interagi et ne connais, pour autant que je sache, personne.

Donc bon voilà Masto, tant que tu sera un réseau de petites chapelles pratiquant à grande échelle la censure sauvage et arbitraire, et qu'il n'y aura aucun système de régulation ou d'information permettant à chacun de savoir où il est blacklisté, qu est blacklisté où, et pourquoi, et de plaider sa cause (comme dans “procès équitable”), il y aura selon moi quelque chose de vraiment pourri au royaume de Masto.
Donc, je me casse.
Vous savez où me trouver, les gens. Sur Touiteure hein...

Et je veux vraiment remercier chaleureusement au passage mon instance, mstdfn.fr, et son admin que je ne connais pas, pour ce service offert gracieusement pendant 2 ou 3 ans ou je ne sais plus, d'excellent qualité, toujours disponible, et où je n'ai pas vu se manifester de censure (en tout cas pas visiblement...)
J'avais choisir cette instance au hasard dans les débuts de masto, elle ne m'a pas déçu, donc un grand merci. Désolé mstdn.fr, ce n'est pas à cause de toi que je pars.

Mais voilà, ô communauté des admins masto, il va vraiment falloir que vous trouviez un moyen “de vous montrer intolérants avec les intolérants”, les filtreurs à la louche, censeurs à la serpe et autres bannisseurs à la charrette.
Là pour moi c'est marrre.
À tchao bonsoir.

@petaramesh mmh, il me semble que ce serait comme quitter le Web parce qu'on a bloqué tes messages sur un forum.

C'est naze de censurer sans laisser aux gens hébergés sur l'instance leur libre-arbitre, en effet.

Enfin c'est toi qui vois, hein.

@notabene Il y a un vrai problème : Quand on peut se présenter comme imaginair.es « instance Mastodon dédiée aux écrivain·e·s, photographes, peintres, dessinateur·trice·s, et de manière générale a tou·te·s les créateur·trices d'imaginaire·s. » de manière aussi large sans ajouter « et on est une bande de maniaques de la censure qui filtrent toute personne qui ne pense pas comme nous ou ne parle pas selon nos règles non-écrites » c'est nuisible pour toute la “communauté”.

@notabene Masto est beaucoup trop petit (et mal foutu d'interface web) pour se permettre d'avoir un nombre écrasant d'instances SE PRÉTENDANT génériques administrées par de petits kapos censeurs.
Avec nulle part aucun dispositif d'entre-régulation ou d'arbitrage de cette censure, nulle par de liste de qui censure sauvagement ni de qui est censuré où.
Ça ne le fait pas.
Rien à voir avec le www qui est mondial et ne prétend pas à une interconnexion.

@notabene Ces conneries à la Masto, c'est plutôt comme si tu apprenais soudain que ton 06 de Free est sournoisement blacklisté chez Bouygues et SFR et que tu ne peux SMS avec personne chez ces opérateurs, sans que tes correspondants là-bas, ni toi, ne le sachent.
C'EST IN.TO.LÉ.RABLE.
Pour moi ça condamne complètement le système.
Donc je prends la seule décision en conformité avec mon avis sur ce point : je me casse.

@petaramesh @notabene
Il me semble que le filtrage des instances ne soit pas si phylosophiquement dramatique pour le fediverse
Il est juste CRITIQUE de choisir pour soi la bonne instance pour être en phase avec les blocages éventuels qui t'empêcheraient d'avoir accès à des pouets auquels tu voudrais avoir accès.
Si des instances s'isolent c'est dommage mais pas dangereux pour les autres

@joo

@petaramesh @notabene

Tu viens de découvrir que des gens peuvent faire un mauvais usage du pouvoir qu'ils ont, fût-il misérable, et que le partage du pouvoir peut avoir des conséquences assez pénibles.

Et en réponse, tu files t'enfermer dans un endroit fermé où tu n'as strictement aucun pouvoir, comme tous les utilisateurs, pour éviter les emmerdements.

C'est un choix.

@petitevieille
Il ne s'agit justement pas de partage de pouvoir. Le problème est inverse : pouvoir absolu, pouvoir absolu dans une petite baronnie, mais pouvoir absolu.
Et ce pouvoir absolu, dépourvu de toute règle, est "vendu" avec toutes sortes de mots et évoquant des idéaux : libre, décentralisé...
Mais personne ne semble capable de garantir un minimum d'éthique.

Les remarques ne sont pas fausses.
@joo @petaramesh @notabene

@SillobreMVC
@joo @petaramesh @notabene

Oui dans le cadre de l'instance le pouvoir local n'est pas partagé. J'emploie partage à l'échelle du fediverse, par opposition à la centralisation où tout de pouvoir est aux mains d'une entreprise.

Avec Mastodon, si un petit tyran local abuse de son pouvoir sur son instance, c'est terrible pour ceux qui restent, mais on peut utiliser une autre instance.
L'éthique n'est jamais garantie chez des inconnus.

Follow

@petitevieille
Mais ce pouvoir local est absolu et en plus présenté sous un jour très favorable.
Or les risques de dérives sont là et bien là. Je trouve parfois que ça pue la dérive sectaire dans certains coins.
Chacun pourrait monter un forum destiné à ceux qui veulent à tout prix catégoriser les humains en homo/hétéro et trans/cis et ce genre de trucs. Il n'y a pas besoin d'un outil ouvert comme Mastodon.

@joo @petaramesh @notabene

@SillobreMVC

@joo @petaramesh @notabene

Forcément. Je comprends l'idée, mais c'est incontournable : même les chouettes beaux outils sont utilisés par des gens moins chouettes. À partir du moment où on a un logiciel libre, des usages néfastes sont possibles. Pourtant il ne faut pas renoncer au libre, mais plutôt dénoncer son détournement.

C'est un peu pareil en politique avec la laïcité, certains se l'approprient à tort en la déformant.

@petitevieille
Le problème n'est pas l'outil technique mais la gouvernance.
Petaramesh met le doigt là où ça fait mal. Je peux ouvrir une instance, faire de la pub, bloquer des gens sans informer personne et ainsi, enfermer petit à petit mes usagers dans une bulle idéologique, en cachette. Et je peux le faire avec l'étiquette "Mastodon". C'est un exemple.

@joo @petaramesh @notabene

@SillobreMVC

@joo @petaramesh @notabene

Est-il pertinent de concevoir cette "étiquette Mastodon" et de l'attribuer à toutes les instances, sans jamais se demander comment elles sont gérées ?

Une instance Mastodon peut être un paradis ou un enfer. Ça ne doit pas représenter tout Mastodon.
Une distribution GNU/Linux peut être un bonheur ou une horreur. Ça ne doit pas représenter tout "Linux".

On juge le comportement des gens. Pas des groupes.

@SillobreMVC @joo @petaramesh @notabene

Tout ça pour dire que ces comportements ne doivent pas écorner l'image de Mastodon. Si cela arrive, c'est que l'information est déformée.
Les admins tyranniques ne sort pas représentatifs de Mastodon, et on ne doit pas les laisser revendiquer quoi que ce soit de tel.

Par ailleurs, quitter tout Mastodon à cause de ces agissements, et EN PLUS revendiquer d'aller sur Twitter™, alors là ça me troue le cul.

@SillobreMVC

Cela dit, tu peux faire exactement le même toot en remplaçant "instance" par "serveur mail". Le problème c'est pas Mastodon, c'est plus intrinsèque à Internet, où forcément il y a une inégalité entre ceux qui ont la capacité d’héberger des services et les autres.

@petitevieille @joo @petaramesh @notabene

@nooe @petitevieille @joo @petaramesh @notabene

Tu connais des exemples de serveurs mails qui empêcheraient d'échanger des e-mails avec Petaramesh pour cause d'ĥomophobie, transphobie, mysogine, nazisme et je-ne-sais quoi encore ?

Sign in to participate in the conversation
Mastodon.zaclys.com

Mastodon by la mère zaclys association française