Follow

On parle souvent de la note "crédit social" chinoise mais jamais de la note "credit history" etatsunienne. On retrouve de l'infantilisation et du contrôle de population. La seule différence est l'origine : l'état d'un côté, le système bancaire de l'autre... radiofrance.fr/franceinter/pod

@Thatoo En Irlande, il y a un organisme qui gère l'historique de vos locations d'appartement. Un locataire qui dégraderait un appartement aurait du mal à trouver un logement. Et votre propriétaire a le droit de rentrer dans l'appartement. C'est inscrit sur le contrat.
Moche mais les propriétaires ont moins peur de louer à des jeunes à cause des éventuelles pb s'ils abîment...

@Thatoo

Non, contrairement à ce qu'elle dit, ça n'est pas en Amérique que ce système est en place, c'est uniquement aux États-Unis.

Et effectivement, ce que l'on appelle « crédit social chinois » (社会信用体系 , à plutôt traduire en « système de confiance en la société », le terme a été mal confiance à été mal traduit en crédit) a été partiellement inspiré du crédit social des États-Unis, en empêchant les citoyens surendéttés, ne payant pas leur dettes d'acheter des produits de luxe ou voyage de luxe (c'est la seule partie concernant les citoyens). Il est en fait principalement orienté vers les entreprises, pour éviter les scandales à la Buittoni, mais concerne aussi la confiance dans ce qui est annoncé concernant les qualités du produits ou les termes du contrat. Les restaurants sont également obligés d'afficher la note (de 1 à 3) que donnent les services de contrôle d'hygiène.

Il y a un peu de littérature universitaire sur le sujet qui contredit ce qui est publié dans les journaux grand public.

D'avantage sur le Credit score des États-Unis, ou quelqu'un qui vole un jour une part de pizza, peut se retrouver bloquer à vie de tout travail dans les commerces, on est pas dans le même registre :

https://en.wikipedia.org/wiki/Credit_score_in_the_United_States
Sign in to participate in the conversation
Mastodon.zaclys.com

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!