Follow

Son exposé avait été apprécié, comme sa thèse, dont il était un condensé.
La jeune femme analysait avec rigueur la vie des chirurgiennes ; l'humour graveleux qui assignent, les remarques sexistes qui assassinent.
Puis vint le temps des échanges. L'homme, enfoncé dans son siège, n'eut besoin que d'un revers de main pour balayer ce qui l'avait précédé.

Et décréter la vérité.

"De cela, je n'ai rien vu. On n'est pas sexistes, juste un peu coquins"

Pas de doute : c'est un médecin.

· Web · 0 · 2 · 3

@monolecte c'est une fiction : j'ai adouci la réalité…

Sign in to participate in the conversation
Mastodon.zaclys.com

Mastodon by la mère zaclys association française