Pinned post

Bonjour les Mammouths,
Je vous souhaite un bon dimanche et suis heureux de vous présenter ma Bande démo 2018. Toute fraîchement montée sur et postée sur (Merci @Jonathan de m'avoir aidé à franchir le pas) elle retrace mes expériences en tant qu'Artiste Mime, Clown et Acteur. Bon visionnage ! philippepillavoine.com/leblog/

« Le comédien désemparé » chez Economica de Serge Proust, sociologue et maître de conférences à l’Université de Saint-Etienne.

L’auteur revient avec brio sur la relation « Je t’aime moi non plus » entre l’État et les théâtreux ; la crise des intermittents ; et l’idéal de troupe chez Copeau, Vilar et Mnouchkine.

« Nous devons montrer l’exemple aux jeunes d’une résistance sans précédent à un gouvernement qui se prend pour le Front National. »

inventaire.io/entity/inv:93e87

« Histoire, théâtre & politique » de Gérard Noiriel

Un bon livre retraçant l’utilité politique du théâtre d’Aristote à Brecht en passant par Diderot, Zola et Vilar. Gérard Noiriel explique parfaitement le théâtre public d’aujourd’hui (pourtant écrit en 2012) avec ses « créateurs » et « bricoleurs d’avenir ».

« Travailler au rapprochement des artistes et des savants est donc aussi un enjeu politique important dans la France d’aujourd’hui. ».

inventaire.io/entity/inv:59770

Le théâtre de la semaine : La Place Soult à Castres (81) ! Pendant 4 jours, je vais sévir en « Mime Suiveur »... Si vous avez la sensation que quelqu'un est derrière vous, ne vous retournez pas... Parlez-lui. Je sais que vous êtes derrière moi... Comme disait Raymond Devos. Malheureusement, ayant fait vœu de silence je ne pourrai vous répondre. Du moins oralement, car mes gestes eux vont déborder d'expressivité !

« Le ministère des contes publics » de Sandra Lucbert

Un bon petit livre de revanche littéraire sur le néolibéralisme. Un peu trop court à mon goût… Mais c’est toute de même une bonne claque qui immortalise tous ces êtres abjects jouant avec nos vies. Enfin, c’est un voyage du côté de Flaubert puis de Lewis Caroll… « La règle en ceci est formelle : confiture demain et confiture hier – mais jamais confiture aujourd’hui. »

inventaire.io/entity/inv:06af1

 : Le déni de la pensée advient lorsqu’on prétend aligner le travail de l’homme sur le modèle de la machine, aussi perfectionnée soit-elle. […] Le déni de la réalité est moins souvent aperçu. Il advient lorsqu’on coupe le travail de manipulation des symboles de toute expérience des réalités sous-jacentes à cette symbolisation. […] Nourrie par le scientisme et le fétichisme du chiffre, cette déconnexion du réel expose au risque de délire individuel ou collectif.

Show thread

 : « Seule compte, notent Murard et Zylberman à propos du régime nazi, la constante marche en avant vers des objectifs sans cesse nouveaux […]. Dans l’état sans lois, obéir à la lettre n’est rien ; plus que sur l’ordre, le citoyen sain se règle sur la volonté supposée de son chef. » À la volonté supposée du chef, la gouvernance par les nombres substitue seulement l’objectivité supposée des chiffres.

Show thread

 : Comme le montre le cas d’école de la "crise grecque", il y a là bien plus que le procédé bien connu de la privatisation des bénéfices et de socialisation des pertes : une remise en cause frontale du droit des peuples à se gouverner eux-mêmes. Le mot d’ordre de Friedrich Hayek visant à "détrôner la politique" et à instaurer une "démocratie limitée" qui mette hors de portée électorale la question de la répartition des richesses est ainsi méthodiquement mis en œuvre en Europe.

Show thread

Mon  : « La gouvernance par les nombres » d’Alain Supiot. Livre magistral indispensable pour comprendre la situation actuelle de notre civilisation. J’ai découvert Alain Supiot (bien trop tard) à travers ses conférences au Collège de France. Bon, faut serrer sa ceinture. Le vol prend rapidement de l’altitude (du très haut niveau) et jusqu’à la fin. Une réponse, remède est proposée à l’atterrissage ce qui rend le futur éclairé. inventaire.io/entity/inv:783a4

Le Théâtre du jour est le Château Royal d’Amboise. Il accueillera à 15h « Neige » d'après Maxence Fermine mis en scène par Mario Gonzalez pour La Simplesse. Un conte philosophique et musical est à la croisée de la pièce de théâtre et du concert.

L’histoire commence à la fin du XIXème siècle, dans l’île de Hokkaido, au nord du Japon, Yuko âgé de 17 ans annonce à son père qu’il sera poète…

lasimplesse.com/neige

LIBERTÉ est une enquête réalisée par Ariakina et Magà Ettori qui montre l'envers du décor de la Santé en France.

video.ploud.fr/videos/watch/35

ORIGINE DU PROJET
Le Collectif BLOUSES BLANCHES a contacté Magà Ettori pour réaliser un documentaire sur la situation sans précédent des soignants.

LE CONTEXTE :
Confronté à une reprise de l’épidémie de Covid-19, le chef de l’Etat annonce le 12 juillet 2021, l’obligation vaccinale pour les soignants, ainsi que...

Mettre en place des revenus de base inconditionnels (RBI) dans toute l’UE

eci.ec.europa.eu/014/public/

Notre objectif est d’organiser la mise en place de revenus de base inconditionnels dans toute l’UE, qui assurent à toute personne son existence matérielle et la possibilité de participer à la société en tant qu’élément de la politique économique. Cet objectif sera atteint tout en restant dans le cadre des compétences conférées à l’UE en vertu des traités.

Le théâtre de ce soir pour "L'Oiseau et le Roi des Aulnes". Harpe, oiseau et Mime au Château Royal d'Amboise.

Vêtirons-nous de blanc une molle élégie ?
L’homme de Waterloo nous dira-t-il sa vie,
Et ce qu’il a fauché du troupeau des humains
Avant que l’envoyé de la nuit éternelle
Vînt sur son tertre vert l’abattre d’un coup d’aile,
Et sur son cœur de fer lui croiser les deux mains ?

« La nuit de mai ».
Alfred de Musset

Widget chez Pearltrees de ma revue de presse d' : philippepillavoine.com/leblog/

Depuis le jeudi 4 mars 2021, le théâtre de l’Odéon à Paris est occupé par des travailleurs du monde du spectacle, de la culture, de l’événementiel et du tourisme.

Bref rappel des revendications :
– La prolongation de l’année blanche.
– L’abandon définitif de la réforme de l’assurance chômage.
– Le maintien et la sauvegarde de nos droits sociaux...

A compter de ce jour, vous pouvez me retrouver sur la capsule : gemini://gmi.si3t.ch/pillavoin

J'ai réussi à envoyer l'index et mon premier article via le Terminal en ssh... c'est beau ! 🙂

Après « Georges Wague – Le Mime de la Belle Époque », j’ai lu et recommande toujours du même auteur, Tristan RÉMY, écrit 10 ans plus tôt en 1954 : Jean-Gaspard DEBURAU. Il était en 1830 l’inventeur de Pierrot, le personnage lunaire tel qu’on le connaît encore aujourd’hui. Ce livre est mieux écrit et parfois résonne avec notre temps. « En 1832, une épidémie de choléra sévit à Paris. […] c’était la rage des ouvriers qui croyaient à une fantastique mesure d’empoisonnement. »

Show older